ban home

L’intérêt du management de transition

Le management de transition à travers le temps 

Autrefois appelé intérim management, le management de transition a vu le jour aux Pays-Bas dans les années 70. Cette pratique était la solution aux situations de crise ou pour remédier à un déficit de management. Au fil des années, son domaine a connu une nette évolution. Il inclut dorénavant les crises positives de la vie d’une firme. Cela peut concerner des phases d’amélioration de la performance, des projets stratégiques ou encore la gestion d’une forte croissance. Il s’agit alors de cas d’urgence dont les compétences internes ne peuvent s’en charger. En réalité, le management de transition consiste à recourir à une aide externe en vue de résoudre un problème ou booster la production d’une boîte à une durée déterminée. Pour ce faire, une fonction clé est confiée à un agent expérimenté et opérationnel. Cela peut se référer à de nombreux domaines comme aux ressources humaines, la finance ou le marketing.

Les procédés du manager de transition 

Quand une entreprise rencontre une difficulté délicate ou veut améliorer ses profits, elle demande les services d’un manager de transition. Dès sa prise de poste, ce dernier fait tout d’abord un état des lieux. Cela lui est indispensable afin de bien analyser le sujet et d’établir les solutions appropriées. Après, il met en place un plan et les différentes étapes à suivre. Au cours de sa mission, il suit de près l’évolution du procédé grâce aux résultats et corrige si nécessaire les décisions prises. Une fois sa tâche complétée, l’agent garantit la continuité de son travail en participant au recrutement de celui qui va le succéder. Toutefois, il est à noter que cette unité externe ne bénéficie pas du statut de salarié au sein de la firme. Aussi, chaque mission est unique et se fait en moyenne entre 6 et 18 mois.

Les avantages du management de transition 

Qu’elles soient ETI, PME, PMI ou autres, les entreprises bénéficient de réels avantages en ayant recours au management de transition. Le manager de transition, étant une unité externe, offre un nouveau point de vue sur la situation de la firme. Cela est nécessaire pour constater les séquelles et les mauvais réflexes au niveau de la société. D’ailleurs, il a le droit de critiquer ouvertement la gestion de l’entreprise s’il la juge défective. Dans le cas où l’objectif recherché est de relever des défis, le recours aux services d’un agent externe est l’occasion d’exploiter les ressources internes. Les prestations d’un agent expérimenté permettront aux petites firmes de sortir de l’ombre. Ces dernières attireront alors des cadres. Certes, le coût de cette méthode est élevé, mais le fait d’être accompagné par un spécialiste est inestimable. Celui-ci crée de la valeur dans l’accomplissement de sa mission.

Vous recherchez un Expert-Comptable ?

Nous avons sélectionné 800 cabinets-comptables pour leurs conseils et leurs tarifs.
Comparez 3 comptables ici !