ban home

Mentir sur son Curriculum Vitae

Mentir sur son Curriculum Vitae

Gonfler ses compétences sur un CV n’est pas catégoriquement contraire à la loi. Cependant, de telles falsifications peuvent avoir des conséquences juridiquement contraignantes. Même si l’employé exerce à la lettre ses fonctions, atteint les objectifs imposés par l’entreprise, mais que l’employeur découvre plus tard que ce premier a des difficultés à manœuvrer une feuille ou un code excel en JavaScript, il y a de bonnes chances qu’il soit dans son droit de mettre fin au contrat de travail au tord du salarié. Sachant toutefois que mentir sur son Curriculum Vitae  peut donner lieu seulement à une sanction par l’entreprise. Celle-ci sera décidée selon les dispositions prévues par la convention collective et le règlement intérieur. Par contre les fraudes liées à la compétence et aux expériences sont intolérables et peuvent être intentés en justice pour dol et manœuvre frauduleuse.

Expérience fausse sur curriculum vitae

La rubrique « Expérience professionnelle » constitue la majeure partie des curriculum vitae. Pour les besoins directions RH, les performances passées sont de loin l’indicateur le plus regardé pour se projeter dans la réussite future. C’est ici que les personnes en charge d’assurer le recrutement du salarié chercheront à savoir si le postulant a toutes les compétences pour remplir le rôle de serveuse, de directeur des ventes ou de comptable. En complétant cette rubrique du CV, le demandeur d’emploi veut à tout prix se présenter comme le candidat idéal pour le poste auquel il postule. Sans penser à nécessairement mentir sur son CV. Les recruteurs sont en droit de réaliser des contrôles de références auprès des précédents employeurs, afin de vérifier toutes les informations inscrites dans le CV.

Fausse compétence sur CV

Il s’agit d’une partie du CV, où l’on énumère les compétences nécessaires dans l’accomplissement du travail. Évidemment, les compétences les plus scrutées se trouvent dans la rubrique «Expérience». Il est toujours utile d’avoir cette section. Cependant, pour certains candidats ce n’est que pour remplir le CV avec des mots-clés qui sont souvent mensongers. A ne pas oublier que toute compétence vraiment critique pour ce poste sera vraisemblablement testé au cours du processus d’entrevue. Ce qui sera beaucoup plus difficile à traverser. Au lieu de mentir donc, le postulant devrait essayer de développer ses compétences acquis avec des détails plus intéressants. Autant choisir quelque chose qui va attirer l’attention, mais n’est pas critique.

Les risques de mentir sur son curriculum vitae

Les falsifications de curriculum vitae qui peuvent suffire à annuler le contrat de travail. Les situations litigieuses comprennent: des fausses déclarations concernant le diplôme universitaire ou les compétences et expériences professionnelles. Allongé un curriculum vitae peut débarquer un salarié en prison, le faire licencier ou le laisser sans recours juridique contre un employeur. Perdre tous ses droits (y compris devis externalisation paie et du social), même en présence d’un contrat de travail légal et effectif. La prochaine fois avant de tenter d’ajouter un peu de rembourrage «inoffensif», il faut se demander s’il en vaut vraiment la peine. Bien peser les conséquences de ses actes.

 

Pour trouver l’expert-comptable qui vous correspondra le mieux : cliquez-ici

 

Vous recherchez un Expert-Comptable ?

Nous avons sélectionné 800 cabinets-comptables pour leurs conseils et leurs tarifs.
Comparez 3 comptables ici !